Risque nucléaire : des comprimés d’iode distribués dès 2016 à la population

Des pastilles d’iode seront distribuées dès janvier 2016 aux personnes habitant près des centrales nucléaires françaises.

Lorsqu’on habite à proximité d’une centrale nucléaire, le risque d’accident radioactif n’est jamais à écarter. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) lance dès janvier 2016 la cinquième campagne de distribution préventive de comprimés d’iode.

Plus qu’une campagne de distribution, l’opération a également pour objectif d’informer sur les risques nucléaires et de faire progresser la conscience du risque dans l’opinion publique, en tout cas pour les populations qui vivent près de centrales nucléaires.

Pourquoi ingérer de l’iode ?

Prendre ces pastilles d’iode stable (iodure de potassium) protège la thyroïde contre les effets de l’iode radioactif qui peut être rejeté dans l’air en cas d’accident dans une centrale nucléaire.

La dernière opération de ce type avait eu lieu en 2009. Soit sept ans, ce qui représente la durée de validité des pastilles d’iode.

Qui est concerné par la distribution d’iode ?

De l’iode sera distribué à toutes les personnes et les collectivités (écoles, entreprises, administrations…) situées dans un rayon de 10 kilomètres des 19 sites nucléaires d’EDF. Soit environ 400 000 foyers et 2 000 établissements ouvert au public, répartis sur 500 communes.

Des stocks supplémentaires de pastilles d’iode qui pourraient être acheminés aux populations en cas de besoin au-delà de ce rayon.

Comment recevoir des comprimés d’iode ?

Les populations vont recevoir un courrier les invitant à venir retirer en pharmacie des boîtes de comprimés d’iode, une fois la campagne d’information lancée.

Si les personnes ne se déplacent pas, les comprimés leur seront envoyés par la Poste quelques mois après l’opération.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s